Soutenance de HDR de Elodie CHATHERY

Elodie CHANTHERY, Maître de conférences au GEI et chercheuse au LAAS/CNRS équipe DISCO soutiendra son Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) Mercredi 11 Juillet 10:30 Salle Europe, au LAAS/CNRS, sur la thématique « Vers des systèmes plus autonomes : contributions autour de la tâche de diagnostic dans une architecture embarquée »


Détail de la soutenance

"Dans ma présentation d’HDR, j’exposerai dans un premier temps mes activités d’enseignement à l’INSA de Toulouse, ainsi que mes diverses responsabilités et investissements. Dans un deuxième temps, je donnerai les grands axes de ma recherche dont l’objectif est d’accroitre l’autonomie des systèmes en concevant des modules de diagnostic de fautes efficaces et adaptés. La détection et l’isolation des fautes qui peuvent survenir permettent en effet au système de réagir correctement aux différentes situations dans lesquelles il se trouve, contribuant ainsi grandement à son autonomie. Je me focaliserai sur deux points particuliers:

  • Tout d’abord le lien entre le diagnostic et le pronostic sera développé dans le cadre des systèmes à dynamiques hybrides, le pronostic consistant à prédire les états futurs du système. Une architecture de gestion de santé sera présentée puis un cadre commun de modélisation. Je montrerai que ce travail a permis d’uniformiser les formalismes conjoints de diagnostic et de pronostic. Un algorithme de diagnostic dont les résultats sont interprétables par le module de pronostic sera présenté. Ce travail algorithmique, suivi d'une application dans un cas réel de rover, constitue une contribution majeure pour le couplage intrinsèque d’algorithmes de diagnostic et de pronostic.

 

  • Le deuxième point portera sur le diagnostic décentralisé et distribué pour des systèmes à dynamique continue. L’analyse structurelle sera proposée comme solution pour la génération de tests dans le cadre des systèmes complexes. Malgré son apparente simplicité, cette dernière fournit un ensemble d'outils puissants pour analyser et inférer des informations sur le système. Par ailleurs, elle a l'avantage de s'appliquer indifféremment aux systèmes linéaires et non linéaires. L’exposé montrera comment les notions de diagnostic ont été adaptées dans le cadre décentralisé et distribué, jusqu’à la formulation d’un problème d'optimisation lié au choix d'un sous-ensemble de tests de diagnostic au niveau des sous-systèmes.


Enfin, la dernière partie de mon exposé portera sur mon projet de recherche et présentera mes perspectives pour les années futures."