Crise du transport aérien post-covid

Les différents scénarios de sortie de crise pour l'aviation et l'aéronautique laissent penser qu'il faudrait entre 3 et 5 ans pour retrouver le niveau de trafic de 2019 et au moins 10 ans pour rattraper la trajectoire d'avant crise.

Compagnies, aéroports, constructeurs d'avions, fournisseurs, sociétés de maintenance, tous vont être durablement touchées et devront s'adapter.
La demande d'avions devrait être entre 40 et 60% sur les 5 années à venir par rapport à la production réalisée en 2018, soit entre 3.000 et 5.000 livraisons d'avions contre 8.000. La baisse devrait être plus forte sur les avions long-courriers (A350, 787) que sur les moyen-courriers (Airbus A321 XLR).
Environ 25 millions d'emplois dans le monde sont menacés par la crise du transport aérien. De son côté, BOEING a annoncé 15,000 suppressions de postes, soit 10% de ses effectifs.